Comment réduire sa consommation d’énergie à domicile ?

 

On ne se plaît jamais avec des factures élevées ! Alors, pourquoi ne pas les réduire simplement en changeant vos habitudes quotidiennes ? Si la raison de faire des économies n’est pas suffisante, sachez aussi qu’une consommation moindre est agréable pour l’environnement. En d’autres termes, plus vous consommerez moins, plus vous contribuez au bien être de notre planète. Voici des bonnes pratiques à considérer pour réduire votre consommation d’énergie et faire des économies tout en sauvant le monde.

 

 

Eteindre ou débrancher les appareils non utilisés ou en mode veille

 

Même s’il n’est pas en train de charger, un chargeur de téléphone branché, consomme l’énergie de manière inutile. Pareil pour tous les produits électriques en mode veille de part et d’autre votre maison. Ainsi, on a : le lecteur DVD, la télévision, les ordinateurs, les fours électriques, les enceintes connectées, en plus, le Wifi qui émet toute la journée et la nuit. Ces appareils ne vous servent à rien en votre absence ou quand vous dormez. Par conséquent, débranchez-les ! Faites la même action à chaque fois que vous n’en avez pas besoin. Ce qui vous permettra de faire des économies jusqu’à 10 % sur vos factures d’énergie.

 

Optimiser l’éclairage de chaque pièce

 

Vous n’avez pas besoin de reproduire chez vous les fastes du château de Versailles. Pour rappel, à cette époque, l’éclairage se faisait avec les bougies. Non seulement vous devez éteindre la lumière en quittant une pièce, mais aussi il faut prendre des ampoules basse consommation (les LED A++ sont les plus indiquées). De plus, optez pour un bon éclairage selon vos habitudes et la pièce. Ce qui est un point important pour la réduction de votre consommation électrique et pour l’amélioration de votre santé.

 

Activer les fonctions « éco » du lave-linge et du lave-vaisselle

 

La majorité des lave-vaisselles et lave-linge actuel possède une fonction « éco » dans leurs programmes. Ainsi, vous réduirez alors votre consommation en eau et en électricité tout en bénéficiant de la même efficacité que les modèles anciens. Le plus souvent la durée de lavage est plus prolongée. Toutefois, l’avantage c’est que vous n’avez aucune obligation à rester plantés là devant l’appareil.

 

Consultez également notre guide de l'habitat écologique !

 

Faire la cuisine au top… et à l’économie

 

En cuisine, des gestes très simples chargés de bon sens vous feront faire des économies d’énergie. Ainsi, il faut : diminuer la puissance dès que l’eau est en ébullition, se servir des poêles et casseroles un peu plus larges que les plaques de cuisson, préférer les cuissons avec les cocottes-minute (plus efficace et rapide), couvrir les casseroles lors de la cuisson. En plus, choisir les appareils économes est aussi important. De ce fait, les plaques à induction ont une consommation de 20 à 25 % d’électricité en dessus contrairement aux autres plaques. 

 

Bichonner son congélateur et son réfrigérateur

 

Vos congélateurs et vos réfrigérateurs ont besoin de temps en temps d’un dégivrage ; vous leurs devez bien ça. Le givre peut très vite aboutir à une sur consommation d’énergie électrique. Or, il est facile de l’éviter ! Pensez également à faire un nettoyage de la grille à l’arrière de votre appareil, ce qui optimise son fonctionnement. De plus, lorsque vous effectuer votre plan de cuisine, pensez à disposer votre frigo ou votre congélateur le plus loin possible des sources de chaleur (plaques de cuisson, four, radiateur).

 

Chauffer son confort quand il faut et où il faut

 

Qu’il soit électrique ou non, le chauffage c’est en moyenne la consommation d’énergie dans la maison à 60%. Dans ce cas, une meilleure chauffe vous fera faire des économies substantielles. Ainsi, la baisse de température d’1°C aboutit à une réduction de sa facture à 7%. Règle de base : à chaque pièce sa température ! Par ailleurs on conseille 19°C dans les pièces à vivre comme la salle à manger et le salon. Et, 17°C dans les chambres inoccupées toute la journée. Un autre conseille, ouvrez grandement vos fenêtres une fois par jour durant quelques minutes (en interrompant le chauffage). Ce qui va aérer la maison et éliminer l’humidité. Par conséquent, le chauffage sera très efficace.

 

Améliorer l’isolation et la rénovation thermique de la maison

 

Avant même de commencer les grands travaux, vous pouvez déjà réduire des dispersions de température à travers de simples gestes. Ainsi, installer les rideaux entre les lieux de passage (entrées, portes couloirs), fermer les volets, mettre des boudins sur le seuil des fenêtres et des portes, calorifuger le ballon d’eau chaude. Ces différents gestes s’avèreront très efficaces, d’autant plus que ces travaux impliquent une grande consommation d’énergie. Aussi, si votre logement est une passoire thermique, pensez à effectuer des travaux de rénovation et à changer de chauffage par un système à hautes performances énergétiques, comme la chaudière à condensation ou la pompe à chaleur géothermique, par exemple.

 

Ce qu’il faut retenir

Aujourd’hui, le grand enjeu est de bien réussir une maitrise optimale de sa consommation en énergie. Pour cela, il faut bien choisir ses différents équipements. Ainsi, les appareils dits « peu énergivores » sont très adaptés. De plus, il faut savoir faire des entretiens efficaces pour une meilleure utilisation.