Quelles erreurs ne pas commettre lors de la construction d’une maison ?

Construire une maison est l’affaire de professionnels qualifiés, certes. Mais en tant que conducteur de travaux, vous devrez également apprendre à bien communiquer sur vos besoins et à préparer suffisamment précisément votre projet de construction. Quelles erreurs éviter pour être certain(e) de réussir votre ouvrage ? Nous parcourons quelques-unes de ces erreurs les plus courantes, mais qui peuvent parfois coûter très cher – c'est le cas de le dire.

1 – Ne pas réaliser d’étude de terrain

Avant de faire construire, vous devez sélectionner le bon terrain à vendre, celui qui accueillera votre futur chez vous. Attention, ici, vous ne devrez pas vous fier simplement au prix du bien ou encore à son orientation ! L’erreur à commettre est d’omettre de se renseigner sur les critères de constructibilité ou encore de nature du terrain. Nous vous en disons davantage juste en-dessous.

Etudier la constructibilité du terrain : un essentiel

Les règles d’urbanisme applicables à un terrain sont uniques, elles varient d’une parcelle à l’autre et ne s’improvisent pas. La commune classe effectivement votre terrain dans une zone urbaine précise (urbanisée, à urbaniser, zone naturelle...) et définit un certain nombre de règles strictes auxquelles il vous faudra vous conformer, comme par exemple une surface maximale d’emprise au sol ou encore de hauteur de construction. Avant d’acheter, vérifiez donc bien auprès de la commune d’acquisition que votre terrain s’adapte au projet que vous avez en tête : il serait dommage de faire cette erreur.

Les risques de ne pas réaliser une étude de sol

Passer à côté de l’étude de sol est une erreur fréquente commise par les futurs propriétaires de maison individuelle. Même si votre terrain est en zone urbaine et qu’il est parfaitement constructible, la nature du sol peut ne pas être conforme avec la future construction. Si tel est le cas, des solutions existent fréquemment comme par exemple l’implémentation de fondations plus profondes par exemple. Mais cela peut rapidement constituer une dépense supplémentaire d’ampleur dont on se passerait bien, quel que soit le budget dont vous disposez. Une étude de sol est à effectuer par un expert géomètre, qui vous permettra de savoir de quelles couches de sol votre terrain est constitué : plus ou moins friables, argileuses... Il vous en coûtera quelques centaines d’euros, mais c’est le prix de la tranquillité. A vous de jouer !

2 - Faire appel à une entreprise traditionnelle pour votre construction écologique

Toute nouvelle construction doit être réfléchie dans les moindres détails, tant en termes de matériaux que de la réalisation de l’ouvrage en elle-même. En règle générale, choisir un constructeur de maison individuelle plutôt qu’un autre est assez simple, il vous faudra avant tout faire le point sur ses références et son expertise. Mais là où cela se complique, c’est qu’une maison écologique doit dans l’idéal être conçue par une entreprise spécialisée en la matière. Or, si de nouvelles entreprises voient le jour d’année en année, elles sont beaucoup moins nombreuses sur le marché. Leurs références aussi, seront probablement moins nombreuses, et il vous faudra faire preuve de patience pour déterminer l’entreprise qui comprendra votre projet et saura lui donner vie. Comme gage de qualité, vous pouvez repérer pour chaque entreprise la présence du label “RGE”. Outre ses autres certifications, cela vous garantit qu’au moins l’un de ses professionnels a été formé aux travaux à vocation énergétique : un impératif pour bien comprendre comment optimiser les performances de votre futur chez vous. De façon générale en construction comme en rénovation, il est toujours utile de repérer la présence du label RGE. Faire appel à une entreprise labellisée est d’ailleurs obligatoire dans le cadre de travaux de rénovation énergétique pour bénéficier d’aides financières telles que la prime énergie, par exemple.

3 – Vouloir économiser à tout prix

Attention : tous les postes de dépenses ne sont pas bons à subir des coupes budgétaires, surtout en matière de construction. L’une des erreurs les plus courantes lorsqu’on fait construire, c’est d’utiliser des matériaux moins performants ou moins naturels pour réduire les coûts, pour favoriser un autre poste de dépenses tel que le chauffage ou encore l’esthétique intérieure. Or, faire l’impasse sur la qualité des matériaux, c’est bâtir une structure qui est moins pérenne dans le temps, et dont les performances énergétiques laissent à désirer. Résultat, votre facture de chauffage ou d’électricité en pâtira certainement. C’est sans compter que vous ne serez pas à l’abri d’avoir à rénover votre habitation d’ici quelques années... Pour éviter tout cela, mieux vaut viser dès maintenant la qualité en matière d’ossature et d’isolation. Besoin de réduire les coûts pour votre nouvelle construction ? N’hésitez pas à faire jouer la concurrence entre les différents constructeurs et à négocier les prestations en fonction. Vous pouvez également vous diriger vers des constructions plus originales et moins chères : maison en kit, maison modulaire en containers maritimes, tiny house... L’offre s’enrichit actuellement sur le marché. Mais attention à bien vous renseigner sur la qualité de ce qui est proposé.

Quels sont les éléments clés pour l'achat d'une maison ?

 

A un moment ou à un autre de votre vie, vous aspirez à l'achat de la maison de vos rêves. Cependant, il n'est jamais facile d'atteindre cet objectif. En effet, il faut beaucoup de travail acharné et des nuits blanches pour épargner pour quelque chose d'aussi énorme que l'achat d'une maison. Il peut être utile de connaître les étapes du processus, car cela peut le diviser en plusieurs parties et le rendre moins éprouvant. L'achat d'une maison doit effectivement rester pratique et stratégique. Pour tirer le meilleur parti de votre budget, n'oubliez pas de tenir compte des quatre éléments suivants. 

 

 

1. Optimisez votre budget

Parfois, les gens ne tiennent pas compte de la valeur de la maison qu'ils veulent acheter. La plupart des gens penseraient qu'il est correct de mettre le prix d'une maison tant qu'elle est belle et élégante. Il y a beaucoup de choses à prendre en compte lors de l'achat d'une maison. L'un d'entre eux est la recherche. Si vous achetez pour la première fois, vous pourriez vous tromper en achetant une propriété plus chère parce que vous n'avez même pas fait de recherche sur les prix des propriétés. Si vous voulez en avoir pour votre argent, vous ne décaisserez pas facilement, car la sécurité et la fiabilité sont vos priorités.

 

2. Demandez de l'aide

Il ne faut pas hésiter à demander de l'aide, surtout si vous achetez une première maison. En parcourant les soumissions de transfert de propriété concurrentielles pour trouver la meilleure offre vous pouvez économiser votre budget et estimer tout ce dont vous aurez besoin pour votre première maison. Les devis des experts vous aideront certainement à décider quelle propriété acheter et quand l'acheter. Des choses simples comme l'emplacement de la maison, la qualité du quartier et l'atmosphère doivent être prises en compte lors de l'achat d'une propriété.

Assurez-vous d'avoir fait suffisamment de recherches sur la nouvelle maison, pour ne pas être victime de fraude immobilière, entre autres choses. Il est facile d'être induit en erreur par des individus qui prétendent être des professionnels.

 

3. Pensez et repensez à l'achat 

Vous avez déjà entendu parler des achats impulsifs ? Cela se produira si vous ne suivez pas les points ci-dessus. L'achat impulsif peut parfois être bon, mais généralement il a des conséquences désastreuses. Si vous achetez quelque chose sans prendre le temps d'y penser, vous le regretterez presque immédiatement après votre achat. Pour ces raisons, l'acquisition d'une maison ne devrait jamais être le résultat d'achats impulsifs.

 

4. Tenez compte de l'ambiance générale de la région

Il y a des moments où tout semble si parfait : l'emplacement, le prix, le look. Mais parfois, il suffit d'une seule chose pour savoir que ce n'est pas la bonne. Si vous avez la chance de faire une visite visuelle approfondie et de passer des heures dans votre future propriété, faites-le. Visitez la propriété. Imaginez votre avenir dans la région. Si vous êtes capable de réaliser une bonne photo, c'est parfait. Si ce n'est pas le cas, encore une fois, retournez au premier avertissement : faites tout pour vous assurer que vos dépenses en vaudront la peine. 

Acheter une maison, c'est comme défendre une thèse. Vous prouvez que c'est faisable et réalisable. Et tout le monde a un chemin différent pour y arriver. Soyez précis sur les choses que vous voulez avoir dans votre propriété prospective et soyez précis sur les " indésirables " aussi bien. Comme le dit l'adage, les bonnes choses prennent du temps, alors, prenez le temps de décider. En fin de compte, votre maison sera votre plus gros achat.

Quelles sont les grandes évolutions de la domotique ?

 

Alors qu'auparavant, la technologie de la maison intelligente était axée sur les grands écrans et les systèmes de sonorisation tape-à-l'œil, elle est maintenant axée sur le confort. Certaines des solutions domotiques les plus populaires sont petites et faciles à utiliser. Que vous contrôliez votre maison ou que vous rationalisiez votre mode de vie, la domotique peut rendre les tâches quotidiennes plus simples, ce qui vous permet de consacrer plus de temps aux choses qui comptent vraiment. Quelles sont les grandes tendances de la domotique ?

 

 

Les appareils intelligents

Parmi les appareils intelligents, citons les lumières, l'audio, le divertissement, le climat et bien d'autres choses encore. Grâce aux appareils intelligents, vous pouvez modifier l'aspect et l'ambiance de n'importe quelle pièce en appuyant sur un bouton. Mais le contrôle doit être intuitif. Avec une interface conviviale, les écrans tactiles sont susceptibles de résoudre ce problème. Ils deviennent encore plus populaires et comprennent davantage d'options pour personnaliser votre contrôle. Chacun de ces produits offre des fonctions de contrôle supplémentaires, comme la possibilité de surveiller et de collecter des données ainsi que de prendre des décisions automatisées sur la base d'expériences et de programmes antérieurs. 

 

Les systèmes de divertissement

La maison, c'est le partage d'expériences avec les amis et la famille. Grâce à l'automatisation, il n'a jamais été aussi facile de se connecter et de se divertir. Adieu au câblage et aux câbles et bonjour à l'amusement portable en vous débarrassant une fois pour toutes des CD et DVD encombrants. Au lieu de perdre votre temps à essayer de trouver votre chanson ou votre film préféré, des collections de divertissement où vous pourrez stocker toute votre base de données en ligne sont largement disponibles. Vous pourrez ensuite diffuser des médias en continu à partir de vos bibliothèques en ligne, ce qui vous permettra de regarder ou d'écouter ce que vous voulez, quand vous le voulez. Grâce à l'automatisation, vous pouvez également programmer votre système de divertissement, y compris votre Blu-ray, votre console de jeux vidéo, etc. pour qu'ils se mettent en mode silencieux ou en pause si la sonnette de la porte d'entrée sonne et même si de la musique forte se met à jouer depuis une autre pièce de la maison. 

 

Les applications

Actuellement, c'est l'ère de l'ici et maintenant. Au lieu d'attendre de contrôler un système ou un produit lorsque vous êtes juste devant lui, adoptez des applications qui vous donnent le contrôle à votre convenance. 

L'éclairage intelligent signifie que vous pouvez utiliser une application sur votre smartphone ou votre tablette pour régler l'éclairage en fonction de vos besoins spécifiques, même lorsque vous êtes en déplacement. Vous pouvez même contrôler des lumières individuelles, des groupes de lumières avec des applications. 

Grâce à elles, il est également plus facile que jamais de réduire votre empreinte carbone, que vous soyez chez vous ou en vacances. En fournissant des informations sur la quantité d'énergie que vous consommez, la technologie intelligente permet de modifier facilement votre consommation en temps réel. Par exemple, les systèmes de surveillance énergétique agissent comme votre propre coach énergétique à domicile, en mettant en évidence pour vous quel membre de la famille consomme le plus d'énergie. Ils ont également la capacité d'envoyer des notifications et des alertes lorsque vous avez atteint ou dépassé vos objectifs énergétiques mensuels, ou lorsque vous avez subi une coupure de courant. Vous pouvez donc dire adieu aux mauvaises surprises sur votre facture d'électricité.

 

Les détecteurs de mouvement et interrupteurs

Avoir une maison intelligente ne signifie pas nécessairement une rénovation complète de votre système électrique. La plupart des propriétaires ne se rendent pas compte que cela peut être aussi simple que d'installer des détecteurs de mouvement, des interrupteurs de coucher de soleil, des minuteries ou des variateurs d'intensité. Ces produits automatisés permettent un contrôle précis des appareils électriques quotidiens, sans aucune intervention supplémentaire de la part des propriétaires.

 

L'intégration et l'évolutivité

Avec un nombre croissant d'appareils connectés dans les foyers, dont beaucoup seront probablement des produits et systèmes concurrents, l'intégration et l'évolutivité seront au centre des préoccupations. Rassembler tous ces appareils dans une seule interface facilitera grandement la vie, alors cherchez des systèmes qui peuvent offrir des connexions entre les différents appareils, ou qui offrent une solution tout en un. Il en existe certains qui peuvent être utilisés comme une interface unique pour contrôler le climat, les stores et la gestion de l'énergie, et bien plus encore. 

L'intégration de tous vos systèmes domotiques signifie que votre système de contrôle peut devenir votre partenaire de vie dans votre salon, qui synchronisera et simplifiera votre vie à la maison avec un seul bouton !

 

La résistance et la durabilité

La technologie devient non seulement plus intelligente mais aussi plus résistante. Vous avez toujours voulu écouter de la musique sous la douche ou regarder la télévision depuis la piscine ? Et bien maintenant, vous allez pouvoir le faire grâce à une gamme plus accessible de technologies étanches pour l'extérieur, qui offre une solution pour chaque style de vie et chaque espace. On peut s'attendre à une forte progression de la domotique intelligente, avec des systèmes intégrés conviviaux et la commodité comme principaux arguments de vente.

Quels conseils pour la construction d'une nouvelle maison ?

 

"Il est impossible de réussir du premier coup" : c'est une phrase d'accroche populaire parmi la génération actuelle. C'est bien quand vous changez les roues de votre voiture ou que vous cuisinez votre plat préféré, mais qu'en est-il lorsque vous allez construire une nouvelle maison ? Il est évident que vous ne voulez pas commettre de graves erreurs pendant la construction de la maison de vos rêves. Voici quelques conseils pour la construction d'une nouvelle maison qui vous aideront à vous lancer dans le processus en toute connaissance de cause.

 

 

Planifiez minutieusement

Une fois votre projet lancé, un tourbillon de décisions vous sera lancé quotidiennement. Pour que les choses se passent bien, assurez-vous d'avoir une idée sur ce à quoi va ressembler votre nouvelle maison. Tenez compte, entre autres, de l'orientation de votre maison, de l'agencement, de l'éclairage, du nombre de prises de courant dont vous aurez besoin et des idées de décoration intérieure qui vous inspirent. Le fait d'avoir une idée préalable vous permettra de réduire le stress et la confusion au moment de prendre ces décisions.

 

Travaillez avec une bonne équipe

Le choix des constructeurs ou des entrepreneurs avec lesquels vous allez travailler sera l'une des décisions les plus importantes que vous aurez à prendre dans votre projet de construction de maison. C'est pourquoi il est important de faire le bon choix dès le début pour éviter les difficultés à l'avenir. Tenez compte de leurs références, de leurs dernières œuvres, de leur style, de leurs anciens clients, de leur personnalité, de leur fiabilité et de leurs honoraires.

 

Établissez un budget précis

Quelle que soit la taille de votre nouvelle maison ou le travail requis, il y a de fortes chances que cela vous coûte plus cher que ce que vous aviez prévu au départ. Il y a un certain nombre d'éléments que votre entrepreneur n'inclura pas dans l'estimation des coûts. Des coûts tels que ceux des couvre-fenêtres, des portails, des clôtures, des compteurs électriques et de gaz, des terrasses, des boîtes aux lettres et des branchements peuvent ne pas être inclus dans l'estimation. Outre les éléments supplémentaires qui risquent d'être omis, il est important de prévoir un budget pour les imprévus. Cela peut être le cas si vous souhaitez modifier la conception ou les équipements si vous ne les aimez pas une fois installés, ou si des problèmes structurels ou de réparation plus importants surviennent.

 

Recherchez des moyens pour économiser

La construction d'une nouvelle maison est un processus à multiples facettes et, comme nous l'avons laissé entendre plus haut, elle vous coûtera plus cher que vous ne l'aviez prévu au départ. Néanmoins, il existe plusieurs moyens de faire des économies en cours de route. Recherchez les meilleures offres sur les équipements et les matériaux que votre entrepreneur utilisera et comparez les devis pour chaque élément dont vous aurez besoin dans le processus de construction. Bien que cette démarche puisse sembler longue, elle peut en valoir la peine à long terme si elle est compatible avec votre budget.

 

Participez activement au processus de construction

Pendant la construction, prenez votre temps pour vérifier régulièrement l'avancement des travaux et n'ayez jamais peur de vous en tenir à vos engagements. Soyez ferme sur vos décisions, surtout lorsque votre entrepreneur ou vos ouvriers vous disent que quelque chose ne peut pas être fait. Le coût peut vous effrayer, mais au bout du compte, cela en vaut en peine. Il vaut la peine de s'en tenir aux détails qui vous tiennent à cœur. Après tout, il s'agit de votre projet, c'est votre propriété et vous aller y vivre une fois achevée.

La construction d'une nouvelle maison est un investissement énorme et peut être l'un des projets les plus émotionnels que vous aurez jamais entrepris. Cependant, efforcez-vous de profiter au maximum pendant la construction. Il ne fait aucun doute que vous ferez quelques erreurs et que vous aurez des journées stressantes, mais le résultat final devrait vous rendre heureux. Le mieux est donc de tout planifier à l'avance et de savoir comment choisir le bon constructeur.

Quelles questions poser avant de construire une extension de maison ?

 

Vous rêvez de construire l'extension parfaite ? Vous avez une idée du budget, de la conception et vous vous êtes préparé mentalement à la perturbation. Mais comment allez-vous vous assurer que tout se déroule exactement comme prévu ? Cet article vous donne les conseils concernant l'extension d'une maison. 

 

 

Devrez-vous construire une extension ou déménager dans une maison plus grande ? 

"Les gens ont tendance à opter pour des extensions parce qu'ils aiment leur lieu de résidence, ils aiment les voisins, les enfants ont grandi dans le quartier et la vente et le déménagement ont leurs propres coûts avec les frais administratifs, l'achat et la vente et les frais de déménagement," explique le directeur d'un agence de construction. 

Si vous voulez acheter une maison plus grande, vous pouvez dépenser 150 000 euros avant même d'obtenir quelque chose. Alors qu'avec cette même somme, c'est un bon début pour obtenir ce que vous voulez dans une extension. La conception d'une extension devrait être un prolongement de votre style de vie.

 

Quel est votre budget ?

La première considération est de se demander ce que vous voulez dépenser. Le directeur d'une compagnie de construction de maisons de luxe personnalisées, déclare : "Nous sommes très heureux d'avoir pu créer un groupe d'habitation de luxe. Cela peut sembler logique, mais il peut être difficile de répondre à cette question lorsque les coûts sont inconnus. Vous pourriez y réfléchir en termes de budget, demandez-vous ce qui serait possible pour vous de rembourser la banque chaque mois. La connaissance de ce chiffre vous permettra de comprendre l'ampleur de la rénovation. S'agira-t-il d'une salle de bains ou d'un deuxième étage et à quel niveau de finition ?"

Un rénovateur professionnel suggère de demander à un agent immobilier d'évaluer la valeur actuelle de votre maison et ce qu'elle vaudra avec une extension.   

 

A quoi servira l'extension ?

"Pensez à la durée de vie que vous vous imaginez y vivre une fois qu'elle sera construite et à la fréquence à laquelle vous l'utiliserez", conseille un architecte, directeur d'un cabinet de design résidentiel et commercial, spécialisé dans la conception et la construction durables. "Il n'est pas rare que les gens créent des espaces coûteux qui ne sont ensuite jamais utilisés. Les bureaux à domicile deviennent des débarras, les salles de sport sont ignorées et les cinémas à domicile utilisés tous les mois sont beaucoup plus courants que vous ne le pensez." 

La conception des extensions devrait être une extension de votre style de vie. Dînez-vous à table ou sur le canapé ? Vous divertissez-vous souvent ? Si oui, ou s'assoient vos invités ? Aimez-vous vous éloigner du bruit avec un bon livre ? C'est l'occasion de rêver en grand et de réfléchir à la façon dont vous aimeriez vivre non seulement maintenant, mais aussi à l'avenir. Créez un album ou un tableau en ligne, comme Pinterest, pour noter vos idées. 

 

Le budget est-il réaliste pour votre projet ? 

Quatre fois sur cinq, le budget du client doit être augmenté ou réduit. Savoir avec certitude ce dont on peut et ne peut pas se passer, nécessite une réflexion approfondie bien avant que les murs ne s'écroulent. 

 

Qui va concevoir le projet et construire l'extension ? 

Avez-vous besoin d'engager un architecte ? Pouvez-vous vous adresser directement à un constructeur ? Pouvez-vous coordonner vous-même la rénovation ? La réponse à ces questions réside dans votre champ d'action et votre budget. Si vous envisagez de dépenser 10 000 euros pour la rénovation d'une salle de bains, il serait judicieux de vous adresser directement à un constructeur ou de coordonner vous-même les travaux, si vous avez de l'expérience, afin qu'une plus grande partie des fonds limités puisse être utilisée pour la construction. 

Si vous cherchez à ajouter un étage à un bâtiment existant, il serait bon de parler à un entrepreneur qualifié afin de maximiser l'espace et d'obtenir un résultat optimal. Les prix peuvent varier considérablement, il est donc important de faire vos recherches et de comprendre le service que vous obtenez de chaque professionnel. Faites également preuve de diligence en choisissant le bon constructeur pour le projet. Demandez à voir les travaux précédents et parlez à ses anciens clients.

 

Quand voulez-vous emménager ? 

Les travaux de rénovation peuvent perturber la famille. Il est mieux de vous installer quelque part pendant la durée de la construction. Les professionnels suggèrent toujours de prévoir plus de temps dans la phase de planification, car cela peut réduire considérablement les perturbations et les retards pendant la construction. La meilleure partie de la rénovation est de la terminer et de profiter réellement de l'espace que vous avez créé, donc le plus tôt vous pourrez revenir dans le meilleur des cas.